fbpx

Trois lettres pour désigner une nouvelle façon d’éviter la déperdition de chaleur chez vous ! I pour isolation, T pour thermique et E pour extérieur. Avec l’isolation extérieure, vous pourrez maintenir une température constante à la maison, en hiver comme en été. C’est ce qu’on appelle la performance énergétique ! Consult-Eco vous en dit plus…

 

C’est quoi l’ITE pour une maison ?

 

Une isolation extérieure se pose à sur la façade des murs de votre maison. Elle se fait en général avec des panneaux de laine de verre ou de laine de roche. Il est aussi possible d’utiliser des panneaux plus synthétiques comme le polystyrène extrudé ou le polyuréthane. Une fois cet isolant thermique posé, il est recouverts afin d’être protégé et d’offrir une façade esthétique et personnalisée. Cet embellissement extérieur donnera du cachet à votre maison et lui apportera une grande valeur ajoutée. Pour choisir quel type de revêtement vous pouvez mettre par-dessus vos panneaux isolants, deux options s’offrent à vous.

 

La première option consiste d’abord étaler un mortier de base armé qui sera ensuite recouvert d’un enduit de finition. Ce dernier peut se présenter sous forme de peinture ou de crépi. Une finition qui allie l’utile à l’esthétisme car elle donnera à votre façade une grande valeur ajoutée ! La seconde option pour recouvrir l’isolant de vos façades, c’est le bardage. Une technique surtout répandue pour les maisons de type rural. Bois, ardoise, PVC ou zinc, le bardage est un revêtement de pièces fixées. C’est, en quelque sorte, une façade par-dessus la façade. Pour Consult-Eco, le choix du revêtement se fait au cas par cas. A vous de voir ce qui vous convient le mieux.

 

Quels sont les avantages d’une telle isolation extérieure ?

 

Ils sont nombreux ! D’abord, l’isolation extérieure permet de supprimer presque totalement les ponts thermiques. Ces ponts sont en fait les endroits où l’isolation est rompue. Au total, ces ponts peuvent représenter jusqu’à 20% des déperditions de chaleur dans la maison. De plus, l’ITE permet de préserver les dimensions de votre espace intérieur. Avec une ITE, vous n’empiéterez pas sur la surface des votre maison. Vous ne perdrez donc pas de place !

De plus, cette isolation extérieure est un bon rempart contre les nuisances sonores. Les décibels liées au bruit de train, d’avion ou de voiture sont largement diminués. A cet avantage s’ajoute le peu de contrainte que génère un chantier d’installation d’isolation extérieure. Vous pourrez vivre chez vous sans être embêté par le chantier et sans avoir à subir les salissures de tels travaux. Et puis… L’ITE est une véritable plus-value esthétique. Pour une rénovation de façade, Consult-Eco vous préconise de profiter de l’occasion pour installer des panneaux isolants à l’extérieur. Le revêtement qui les recouvrira donnera un bel aspect à votre maison. Vous la vendrez alors bien plus facilement !

 

Et le financement ?

 

Consult-Eco ne peut vous le cacher : l’isolation extérieure est plus chère que celle faite à l’intérieur. Cependant, elle offre une performance énergétique plus importante. Elle protègera également des intempéries votre maison. Le montant de votre facture dépendra de plusieurs facteurs : matériau utilisé, superficie de façade et type de revêtement. Voilà pourquoi il est difficile d’estimer la valeur des travaux d’ITE réalisés sans devis préalable. Pour autant, il est possible d’avancer des chiffres : 150/200 euros. C’est à peu près le budget à prévoir pour une isolation extérieure au m², tous matériaux confondus. Gardez ces chiffres en tête !

Côté financement, il y a plusieurs possibilités. Entre le prêt à taux zéro, les aides locales ou la TVA réduite, c’est 30% de votre facture qui disparaitrait. Bien sûr, tout dépend de votre situation fiscale et financière. En effet, certains pourraient ne bénéficier d’aucun coup de pouce. Sans compter que, depuis 2020, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) a renforcé son contrôle sur les travaux ITE. Soyez donc vigilent et vérifiez que l’entreprise que vous choisissez pour votre isolation soit bien reconnue comme professionnelle. Comment faire ? Assurez-vous qu’elle bénéficie du label RGE. R pour « Reconnu », G pour « Garant » et E pour « Environnement » !